Le violon du Père Rolland Brunelle

La Fondation Rolland-Brunelle, en collaboration avec les Clercs de St-Viateur, annonce le renouvellement du programme visant à rendre disponible le violon du Père Rolland Brunelle c.s.v. Ce programme s’adresse aux jeunes musiciens lanaudois et québécois se destinant à une carrière professionnelle. Les candidats doivent avoir 16 ans et plus et étudier sérieusement en violon. C’est présentement Marjolaine Lambert, étudiante au doctorat à l’Université McGill qui est détentrice du violon.

Les violonistes sont invités à proposer leur candidature à la Fondation Rolland-Brunelle au plus tard le 20 juillet 2012. Le formulaire d’inscription et toute la documentation sont disponibles sur le site de l’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette (www.osjj.com). Le violon du Père Rolland-Brunelle, un Paul Kaul de 1938 estimé à plus de 27 000 $ sera prêté pour une période d’un an à un musicien choisi par un comité de sélection.

Par ce programme, la Fondation Rolland-Brunelle, active dans la région depuis plus de 15 ans, souhaite soutenir les étudiants les plus prometteurs qui désirent poursuivre l’apprentissage de leur instrument, mais dont la situation financière pourrait être un obstacle à l’acquisition d’un instrument de qualité.

La Fondation Rolland-Brunelle se consacre à la poursuite de l’oeuvre du Père Rolland Brunelle :

- En promouvant et développant l’apprentissage et les activités musicales chez les jeunes musiciens et musiciennes et en soutenant les activités de l’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette, entre autres, par l’achat d’instruments, de partitions et d’équipements nécessaires aux activités de l’orchestre;

- En apportant une aide financière à des musiciens de l’OSJJ temporairement en difficulté afin de leur permettre de participer aux activités de l’orchestre;

- En soutenant financièrement les projets spéciaux de l’OSJJ ou tout autre projet poursuivant l’oeuvre du Père Brunelle.

La Fondation Rolland-Brunelle désire remercier les Clercs de St-Viateur pour leur ouverture dans un partenariat de gestion de l’instrument visé : le violon qui a accompagné le Père Brunelle tout au long de sa vie musicale. Ainsi, la mission pédagogique du Père Brunelle pourra se poursuivre en contribuant à l’essor d’un jeune musicien ou d’une jeune musicienne de notre région, par un soutient concret à son apprentissage musical.