Étapes du développement

En 1970, le Père Brunelle c.s.v. fonde l’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette. Un premier conseil d’administration est constitué sous la présidence de M. Richard Fréchette, lui-même musicien dans l’orchestre.

C’est le seul orchestre au Québec où le directeur musical célèbre la messe avant chaque répétition hebdomadaire.

En 1974, le Père Rolland Brunelle c.s.v. met sur pied l’Orchestre de la relève, communément appelé “B” où les plus jeunes musiciens et musiciennes consolideront leurs apprentissages musicaux pour éventuellement joindre les rangs de l’orchestre “A”. À cet ensemble se greffera plus tard l’ensemble “les Petits violons” constitué des plus jeunes élèves du Père Rolland Brunelle c.s.v..

Le Père Rolland Brunelle c.s.v., l’âme et l’inspiration de l’OSJJ assume la direction des deux ensembles symphoniques jusqu’en juin 1990. En septembre 1989, le Père Brunelle c.s.v. s’adjoint les services d’un jeune et dynamique chef d’orchestre M. Stéphane Laforest. M. Laforest succédera définitivement au Père Brunelle c.s.v. la saison suivante, et ce pour 5 saisons.

La 26e saison coïncide avec l’arrivée du troisième directeur de l’OSJJ, M. Luc Chaput, ancien musicien de l’orchestre. M. Chaput ne tardera pas à apposer sa marque à l’OSJJ par son dynamisme et son talent.

En juin 1996, le Père Rolland Brunelle c.s.v. dirige son dernier concert à la tête de l’Orchestre de la relève et s’engage dans une pré-retraite bien méritée tout en maintenant sa tâche de professeur avec une vingtaine d’élèves. M. Bernard Ducharme devient le nouveau directeur musical de l’Orchestre de la relève.

Dernière étape de la passation des pouvoirs, le Père Brunelle c.s.v. confiait à l’hiver 1999 la direction des Petits violons à un professeur réputé de la région et ancienne musicienne de L’OSJJ, Mme Annie Parent. Cette troisième formation aura dès lors sa place officielle dans la structure de l’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette et portera le nom de “Petits violons Rolland-Brunelle”.

La continuité de l’oeuvre du Père Brunelle c.s.v. est donc assurée non seulement par une relève toujours prometteuse au niveau des musiciens mais aussi par de jeunes chefs dynamiques qui ont des projets plein la tête.

Les chefs de l’OSJJ

Affiche ayant marqué l’orchestre. Elle date du début des années 90

1970-1990   Père Rolland Brunelle c.s.v.

1990-1995   Stéphane Laforest

1995-2001  Luc Chaput

2001-2006 François Bernier

2006-2011  Jean-Michel Malouf

2011-2014  Georges-Étienne d’Entremont

2014-2015  Josée Laforest

2015-          Hubert Tanguay-Labrosse

Événements marquants