… nous quittait le Père Brunelle. Le fondateur de l’OSJJ est né le 29 mai 1911 et a été une personne marquante pour plusieurs jeunes. Voici ce qu’en disait Georges Nicholson, écrivain, musicien et ancien élève du séminaire de Joliette, il y a quelques jours :
“S’il y avait des candidatures à la sainteté pour les âmes nobles qui ont opéré d’innombrables conversions et ont permis et facilité le passage de simples individus à l’état de musiciens, le Père Roland Brunelle c.s.v. aurait été depuis longtemps béatifié et canonisé.”
“Le Père Brunelle était un orchestre à lui seul et il faisait naître l’amour de la musique sans même que l’élève ne s’en aperçoive et l’amenait à aimer non seulement la musique mais l’instrument qu’il lui avait assigné d’office parce que c’était celui-là et pas un autre dont il avait besoin pour son orchestre.”
Le Père Brunelle aura enseigné la musique pendant plus de 60 ans. Il est décédé le 18 juin 2004 à l’âge de 93 ans. Son violon, administré par la Fondation Rolland-Brunelle et prêté à des étudiants avancés en musique, continue de faire résonner la musique de son âme.
Bernard Ducharme
18 juin 2019

Auteur : Orchestre symphonique des jeunes de Joliette